Faire ses devoirs

ZAKHARTCHOUK, Jean-Michel. Faire ses devoirs, quel accompagnement ? Canopé Editions, 2018, 78 p.


L’avis de SecretsdeProfs : on a aimé ce livre écrit par un prof et formateur de profs, qui définit les devoirs : pourquoi les donne-t-on ? comment ? avec quels objectifs ? de quelle façon ? à quoi servent-ils ? et comment en faire de vrais outils de progrès ?

Il s’adresse à tous les acteurs de l’éducation sauf aux parents (désolée les parents, une seule page sur 78 vous est consacrée !) mais toutes les techniques détaillées permettent aux parents qui le liront de mieux comprendre les intentions du prof donneur de devoirs, et ainsi, de mieux aider son enfant avec des techniques que l’auteur détaille et qui sont accompagnées de témoignages par ceux qui les pratiquent au quotidien.


On y apprend qu’il est utile que l’élève sache à quelle catégorie ses devoirs appartiennent :

  • Devoirs de pratique pour qu’il renforce ce qui a été fait en classe

  • Devoirs de préparation pour qu’il anticipe ce qui sera fait en classe, souvent par des recherches

  • Devoirs de poursuite où il devra réemployer ce qui a été vu dans d’autres situations

  • Devoirs de réflexion où il devra analyser des données

Des outils sont présentés qui permettent d’accompagner les élèves dans leurs devoirs : les conseils sont plutôt destinés aux assistants d’éducation dans le dispositif « devoirs faits » au collège ou aux étudiants travaillant dans des associations, mais tout « accompagnateur » d’un élève pourra les utiliser :

  • Aider à gérer le matériel (listes, plans de travail) ;

  • Aider à comprendre la consigne (en évoquant avec l’élève tout l’implicite qui a accompagné cette consigne lorsqu’elle a été donnée) : demander de la reformuler, de repérer les verbes d’action, de dire si c’est facile à faire ou pas, pourquoi on lui demande cela, si on lui a déjà demandé la même chose avant, ce qu’il n’a pas compris, ce qui lui manque pour répondre…

  • Aider à mémoriser ;

  • Aider à réviser : en reprenant le soir-même les leçons du jour plutôt que la veille du contrôle (pour cela, avoir une feuille par jour avec la liste des matières et demander ce qui a été appris mais aussi ce qui l’a surpris, les nouveaux mots, ce à quoi ça lui a fait penser…et qui va l’aider à mémoriser).

Enfin, il est rappelé que les élèves doivent aussi être acteurs de ce dispositif, de façon responsable et volontaire (sans les culpabiliser : ne pas faire ses devoirs n’est pas une faute morale mais plutôt un obstacle sur le chemin de la réussite).

Les parents quant à eux sont invités à trouver un équilibre entre inquisition et laisser-faire, à encourager leur enfant qui progresse, à ne pas faire à sa place, à ne pas corriger (même s’ils peuvent signaler une erreur), et à dialoguer avec les enseignants au sujet du travail scolaire.

Secrets de Profs